Acheter local vaenligne.com

Commerce en ligne : vos clients sont devant chez vous!

Je suis de ceux qui croient que le commerce en ligne doit d’abord et avant tout être proposé aux entreprises et commerçants pour renforcer les achats de proximité, avant de viser plus large. Et non, pour la plupart des commerçants. le Web ne va pas vous ouvrir immédiatement les marchés mondiaux.

Être commerçant c’est utiliser le potentiel de sa zone de chalandise

Un commerçant rayonne – et se doit de le faire – dans un périmètre restreint, ce qu’on appelle la zone de chalandise. Dans toute école de commerce on vous l’expliquera aisément.

Même si le Web est sans frontière, votre logique marchande de commerçant sera de couvrir une clientèle de proximité, de travailler avec elle, de la satisfaire et la fidéliser, la connaitre et la reconnaître. Les technologies issues du Web doivent être autant d’outils qui vous permettront de toucher le cœur de votre clientèle locale. Avant tout!

Être un commerçant durable c’est se distinguer

La distinction peut offrir une multitude de facette :

  • le produit original, exclusif et/ou de qualité
  • le produit en petite quantité
  • un rapport qualité/prix exceptionnel
  • un service client particulier et original
  • une plus-value sur le produit par du conseil et de l’accompagnement lors de l’expérience d’achat
  • une boutique bien agencée et respectueuse de sa clientèle, etc.

Quand un commerçant se démarque – qu’il soit Web ou pas Web – il a de forte chance d’attirer des clients, de les fidéliser, et de provoquer du bouche à oreilles. Le Web, les réseaux sociaux l’amplifieront, autant sur les côtés positifs que négatifs. Alors attention!

Avant de viser large, visez ici!

Le discours autour du commerce en ligne évolue. Du reste même ce qu’on appelle les « pure player » ceux qui ont fait leur réputation sur la vente en ligne, se tournent désormais vers la vente en boutique et des services de proximité. Amazon ouvre des boutiques pour proposer certains de ses produits, Frank & Oak aussi…

Il y a des raisons de stratégies de vente et de logistique, il y a des raisons « humaines » et de services au consommateurs. Après tout, même si nous vivons dans un écosystème hyper connectés et ou le virtuel et la réalité convergent, nous restons des êtres humains avec le besoin de contact, toucher, essayer, ressentir et vivre une expérience sensorielle.

Des initiatives québécoises pour promouvoir le commerce d’ici aux clients d’ici!

Tout le monde le dit, le québécois est un Cyber-acheteur mais dépense plus de 50% de son argent du Web sur des sites étrangers. Parce que nous méconnaissons les produits offerts par nos commerçants québécois et que bon nombre d’entre eux ne sont pas encore présents sur le Web. On croit souvent qu’acheter aux États-unis en ligne permet d’avoir de bon prix… parfois oui sans aucun doute, mais on oublie souvent les frais de douanes, le taux de change… et les problèmes liés à la livraison et au retour d’un produit insatisfaisant.

Le RCEQ (Regroupement des commerçants électroniques du Québec) a annoncé ce mercredi 16 avril – par la voix de son président Mathieu Halle, une initiative pour promouvoir notre commerce local : valenligne.com

Dès l’automne les consommateurs pourront magasiner québécois au travers d’une plateforme Web qui proposera de découvrir nos commerçants électroniques par catégories de produits, selon des besoins ou au fil des saisons et du calendrier. Un « Pinterest » mêlé d’un « e-Bay » et d’un « Amazon » pour mettre en valeur nos produits d’ici. En qualité de consommateurs vous pourrez donc découvrir des produits faits au Québec, les ajouter dans un panier d’achat et la transaction se passera sur le site du e-commerçant. Le communiqué de presse est disponible sur InfoPresse

Vos clients sont avant tout en face de chez vous!

Si vous êtes commerçants, pensez que vos clients sont avant tout devant chez vous! Profitez des outils du Web pour leur offrir une expérience client incomparable. Vos clients utilisent les capacités de recherche géolocalisée pour découvrir des produits, des enseignes et des services. Alors, soyez visible avant tout sur la  « map » locale!


Passer au commerce en ligne c’est : revoir son modèle d’affaires pour passer du traditionnel au numérique, préparer son entreprise aux impacts du Web (logistique, facturation, services clients, technologies) choisir la bonne plateforme adéquate pour démarrer, et continuer d’appliquer les recettes commerciales qui ont fait votre succès.

Pour en savoir plus sur le e-commerce et la transformation de votre modèle d’affaire et vous pouvez consulter notre blogue qui traite du passage des entreprises au numérique et au commerce électronique.

Contactez-nous il nous fera plaisir de vous répondre  et vous  accompagner dans votre transition ou transformation vers les technologies numériques.


Suivez-nous sur les médiaux sociaux : LinkedIn Facebook – Google+

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *